Qualité de vie au travail. Effectivement, une triple équation souvent complexe à résoudre pour le Manager : réalité du business, ajustement des priorités et responsabilité sociale…

Selon le baromètre Cegos publié en Septembre 2017 « Climat social et qualité de vie au travail : tendances 2017 », 78% des salariés sondés ne perçoivent pas d’amélioration du climat social dans l’entreprise.

Malgré une prise de conscience pourtant réelle au sein des organisations, force est de constater que nous sommes encore loin d’une situation idéale.

Le manager, avant la DRH ou la Direction, est en ligne directe avec les collaborateurs et se positionne comme le maillon clé pour garantir un climat de travail propice à l’épanouissement, à la performance et à l’engagement des équipes. C’est un de ses principaux challenges pour réussir dans ses missions.

Mais comment peut-il y parvenir lorsque l’on sait qu’il passe une grande partie de son temps à essayer de faire tourner toutes les assiettes en même temps et à la même vitesse. Cette image de l’artiste jongleur illustre parfaitement la réalité de son quotidien.
En effet tiraillé entre l’opérationnel et les résultats concrets attendus en termes de business, les priorités qui s’accumulent les unes en même temps que les autres, qu’il faut gérer souvent dans l’immédiateté sans prise de recul et le pilotage des équipes avec toutes les particularités et la complexité que cela implique … le manager se retrouve souvent débordé, le stress s’installe, la pression devient la norme et la qualité de vie au travail en souffre directement.

Pour éviter de s’enfermer dans cette dynamique difficilement contrôlable et contre-productive, il est important de se poser les bonnes questions pour décrypter ses pratiques managériales. Il sera alors possible d’apprendre à réajuster le niveau d’intensité mis en œuvre en regard des enjeux de l’organisation et des missions qui sont affectées.

Rien ne sert de s’épuiser et d’épuiser ses équipes. Manager, c’est agir de façon organisée, en activant les bons leviers, au bon moment, avec les bonnes personnes et avec le juste niveau d’énergie. Manager c’est aussi savoir se remettre en cause et oser challenger ses pratiques.

Vous vous retrouvez dans ces quelques lignes ?

Partagez cet article
0